Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le 21 Mai 2018, 21:33



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Compagnie Blanche
MessagePosté: 05 Avr 2012, 08:45 
Hersir viking
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 04 Jan 2012, 12:31
Messages: 148
Localisation: Rouen (76), Le Quesnoy (59)
Libretto à réimprimé "La compagnie blanche" de Sir Arthur Conan Doyle:

Image

Quoi!?! Arthur Conan Doyle a fait autre chose que Sherlock Holmes?!? :shock: :lol:
Et bien oui! Et c'est très bon! D'ailleurs Sir Arthur a écrit: " Je crois bien que les histoires de Sherlock Holmes ont nui à la meilleure partie de mon œuvre."

« Le meilleur roman historique depuis Ivanhoé » : tel fut l'accueil de la critique à la sortie de ce livre (1899) que Conan Doyle considérait — avec Sir Nigel, qui lui fait suite à sa façon — comme son oeuvre la mieux inspirée. Quel régal, au surplus, pour des lecteurs français, que d'entendre la guerre de Cent ans racontée par un Anglais ! Et par un Anglais dûment frotté de Chaucer et de Shakespeare. A suivre Sir Nigel et les trois cents archers de la légendaire Compagnie à travers Rouergue, Quercy, Guyenne et Gascogne — alors terres anglaises —, c'est un autre Moyen Age que nous découvrons : traité à l'anglo-saxonne, c'est-à-dire avec ce mélange d'érudition, de passion chevaleresque et de liberté aventureuse que nos voisins d'Outre-Manche, à la suite de Walter Scott et de Stevenson, ont su miraculeusement préserver.

On y rencontre Olivier de Clisson, Bertrand Du Guesclins, John Chandos, le prince noir. On assiste à la révolte de Jacques Bonhomme en Auvergne, à un combat naval dans la Manche, à des batailles rangées, à des duels, des concours de tir à l'arc à la cours du Prince Noir à Bordeaux, à des batailles en Espagne… Le tout emporté par une verve et des dialogues ferraillants qui confèrent à cette fresque un relief, une verdeur, une « vie » hautement jubilatoires.
La presse, lors de la remise au jour de cette merveille, restée longtemps introuvable, avait applaudi :

« Son chef-d'oeuvre !… Et c'est peu de dire qu'il emporte le lecteur… Une ampleur qu'on ne trouve pas souvent dans le roman, qu'il soit historique, d'aventures ou non. » PIERRE-ROBERT LECLERCQ / LE MONDE

« La vie fait irruption — avec ces éclats de chopes qui s'entrechoquent, ces filles peu farouches, et la mort, toujours présente — dans un genre vivifié avec virtuosité… Ça festoie, ça râle de douleur, ça se gratte furieusement l'entrejambe : ça vit et vibre » CHRISTIAN LARRÈDE / LES INROCKUPTIBLES Reprise en collection « Libretto » de la grande saga aventureuse que Conan Doyle consacra à la guerre de Cent ans.

_________________
Je me vaincs
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron